Entre dépaysement et aventure

Au milieu du 19e siècle, le tourisme en est à ses balbutiements. Véritable pionnier, Alexander Seiler perçoit très vite le potentiel touristique des Alpes et prend la direction de l'hôtel Mont Cervin en 1857. Avec la première ascension spectaculaire du Cervin en 1865, le village de Zermatt acquiert une renommée internationale, et avec lui le nom de Seiler. Attirés par les expéditions en montagne, les premiers voyageurs ressentent de plus en plus l'envie de dépaysement et de repos. Ils trouvent au Mont Cervin un pied-à-terre dont la réputation de confort et de convivialité ne cesse de grandir.

Bien des choses ont changé depuis ces débuts palpitants, même au Mont Cervin Palace: l'aménagement, l'équipement, les pratiques sociales. Mais notre hospitalité est restée intacte. Elle est l'âme que nous souhaitons préserver. Pour vous, et pour tous les clients qui continueront à franchir notre seuil.

2012

Toutes les chambres du Mont Cervin Palace sont rénovées, du 1er au 4e étage (les étages supérieurs  ayant déjà été rénovés en 2004 et 2010). Car la tradition implique aussi l’entretien et la modernisation des infrastructures existantes à la pointe du progrès. Lorsque l’hôtel ouvrit pour la première fois ses portes il y a 160 ans, tout était également neuf et moderne... En 2012, les travaux de rénovation ont duré plus de six mois. Les petites structures se sont transformées en grandes chambres au design contemporain – sans pour autant oublier la tradition. Même après cette rénovation intégrale, on sait immédiatement que  l’on est au Mont Cervin Palace quand on se réveille le matin. Outre les chambres, les parties communes et les salons ont également subi un lifting complet. Ils sont désormais baignés de lumière et invitent à la détente. Les coulisses aussi ont été hautement modernisées, avec des accès Internet ultrarapides réservés aux clients et des équipements électroniques ultramodernes. D’une manière générale, on peut dire que le Mont Cervin Palace n’aura jamais été autant rénové et modernisé qu’en 2012.

2009

La Villa Margherita est rénovée et transformée.
Le Monte Rosa (41 chambres et suites), est intégré, après agrandissement et rénovation complets, dans la gestion opérative du Mont Cervin Palace.

2007

L’hôtel Nicoletta ferme au mois d'avril pour être transformé, et rouvre en décembre à l’enseigne «Le Petit Cervin». Avec ses 43 chambres et suites de style chalet, l’hôtel est placé sous la direction du Mont Cervin Palace, avec lequel il est relié par un corridor souterrain.

2005

Les hôtels Seiler fêtent leur 150e anniversaire.

2003/2004

Le Mont Cervin est fermé pour l’été. Le 6e étage – jusqu'alors des chambres de personnel est complètement reconstruit en suites. La piscine et l’espace bien-être sont agrandis à 1700 m2, avec au premier étage, des salons de soins de beauté pour le MCP Beauty Spa. La piscine intérieure est complétée de deux jacuzzis, d'une piscine extérieure et d'une piscine pour enfants. Des saunas, des bains de vapeur, un solarium, une salle de fitness et une zone de repos sont aménagés au sous-sol.
Un nouveau système de télévision avec télévision payante et le wireless-lan équipent l'hôtel. Au mois de décembre 2004 le Mont Cervin se présente sous le nom "Mont Cervin Palace".

1997/1998

9. Januar 1998 – Le grill Le Cervin brûle! Il faut évacuer le bâtiment principal. Dix jours plus tard le Mont Cervin reprend son exploitation normale.
Renovationen nach dem Brand: le restaurant-brasserie «Le Cervin» est inauguré avec sa propre cuisine et son office, son nouveau local à skis et sa cave au sous-sol, son corridor reliant le Mont Cervin à la Villa Margherita, et sa nouvelle terrasse avec vue sur le Cervin au premier étage.

1989/1990

125e anniversaire de la première ascension du Cervin. Un sauna, deux bains à vapeur, deux sanariums et deux solariums sont installés au sous-sol de la piscine.

1986/1987

Transformation de la Villa Margherita ainsi que réaménagement de l'entrée et de la loge de l'hôtel.

1984/1985

Ouverture de la salle Alexandre Seiler (400m2) et d'une nouvelle aile avec 36 chambres et suites. Le Mont Cervin compte désormais 238 lits.
L'hôtel forme chaque année près de 20 apprentis.

1969

La piscine couverte est construite dans le parc nord du Mont Cervin.

1963

Au mois de mars, quelques cas de fièvre typhoïde obligent Zermatt à mettre prématurément un terme à la saison d'hiver.

1961

L'hôtel reste fermé durant l'été pour permettre la rénovation de l'aile est du bâtiment principal.

1945/1946

La guerre se termine. Le Mont Cervin est de nouveau ouvert en hiver. Des soldats américains de l’armée d’occupation, stationnés en Allemagne, passent leurs vacances à Zermatt. Leurs uniformes bruns envahissent les rues du village en été, et les pistes de ski l’hiver.

1944

Les locaux du rez-de-chaussée sont adaptés au goût du jour.

1940

Durant la première année de la guerre seul le Mont Cervin est ouvert. Les autres hôtels de la société Seiler restent fermés.

1930

Les hôtels Seiler fêtent leur 75e anniversaire.

1928/1929

La deuxième saison d'hiver au Mont Cervin dure du 20 décembre au 11 février et on compte déjà 5950 nuitées.

1918

Au milieu du mois de juillet la grippe touche également Zermatt et fait plus de 20 victimes avant Noël. Les hôtels Seiler transforment l'hôtel Victoria en hôpital d'urgence.

1902

La villa Margherita est "mise-en-route" avec 50 lits et y abrite le bureau central de la société en nom collectif "Alexandre & frères" (dès mai 1908 "Seiler Hotels AG") ainsi que le bureau de poste, téléphone et télégraphe.
Au Mont Cervin une deuxième salle à manger est aménagée.

1895

Alexandre Seiler junior reprend la direction des hôtels.

1891

Alexandre Seiler meurt le 10 juillet 1891, jour de l'inauguration du dernier tronçon de la ligne ferroviaire Viège-Zermatt. Le premier train circulant selon l'horaire officiel descendra sa dépouille en plaine.
Soutenue notamment par ses deux fils Joseph et Alexandre, Catherine Seiler dirigera l'entreprise familiale jusqu’à sa mort en 1895.

1875

Deuxième agrandissement du Mont Cervin: 4e étage et toit mansardé traversant. Le nombre des lits passe de 86 à 180.

1857

Les frères Seiler le louent aussitôt et l'achètent dix ans plus tard.

1852

Le Conseiller d'Etat Josef Anton Clemenz, de Viège, ouvre son hôtel Mont Cervin avec
14 lits d’hôtes.